Carnets d'une psychexploratrice autodidacte

lundi 18 février 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Beaucoup d’hommes ne sont que partiellement conscients. Même parmi les Européens très civilisés, il se trouve une quantité disproportionnée de gens anormalement inconscients dont une grande partie de la vie se déroule en un état inconscient. Ils savent ce qui se passe en eux, mais ils ne savent pas ce qu’ils font ou ce qu’ils disent. Ils ne peuvent rendre aucun compte de la portée de leur action. Ce sont des gens qui se trouvent anormalement inconscients, donc dans un état primitif. Mais alors, finalement, qu’est-ce... [Lire la suite]

vendredi 15 février 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Ce serait peut-être aller trop loin que parler d’un rapport de parenté ; mais en tout cas l’âme doit posséder une faculté de relation avec Dieu, c’est-à-dire une correspondance à ou avec l’essence de Dieu, sinon une interrelation ne pourrait jamais s’établir. Que l’on se représente comme l’on voudra la relation entre Dieu et l’âme, une chose est certaine : l’âme ne peut pas être « rien que » ; au contraire, elle a la dignité d’une entité à laquelle il est donné d’être consciente d’une... [Lire la suite]
jeudi 7 février 2019

C.G. Jung – Le Moi et l'inconscient

    Nous pouvons discerner dans l’inconscient une couche dite l’inconscient personnel. Les éléments de cette couche sont de nature personnelle, puisqu’ils sont des acquisitions de la vie individuelle et des facteurs psychologiques qui auraient pu tout aussi bien être conscients. D’une part, on remarque que certains éléments psychologiques irréductibles sont soumis au refoulement et deviennent par conséquent inconscients, mais, d’autre part, il se peut que des éléments refoulés remontent soudain à la conscience, et une... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 2 février 2019

C.G. Jung – Correspondance 1958-1961

    Le mythe est un phénomène éminemment social : il est écouté et raconté par beaucoup de gens. Il confère image et expression à l’expérience religieuse en fin de compte irreprésentable et rend ainsi possible la réunion d’une communauté, tandis qu’une expérience religieuse uniquement subjective et sans image mythique traditionnelle reste inarticulée et asociale et, si tant est qu’elle produise quelque chose, elle conduit sur le plan spirituel à une vie d’ermite. Bien que l’anachorète ne représente pas un mode de... [Lire la suite]
vendredi 1 février 2019

C. G. Jung - Psychologie et Philosophie

      Je trouve honteux qu’un homme cultivé puisse accepter l’idée de la puissance de l’argent; il est encore plus honteux de le voir ôter son chapeau et faire la révérence devant un sac d’or; mais le plus honteux est de le voir user, ou abuser de sa connaissance et de son talent pour s’assurer la propriété de Mammon. (Mammon, dans le Nouveau Testament de la Bible, est la richesse matérielle qui est personnifiée en divinité à laquelle les hommes sont susceptibles de vouer leur vie.) Peut-être devrais-je en fournir... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 28 janvier 2019

C.G. Jung – Ma vie

    Si l’âme de l’homme est quelque chose, elle doit être compliquée à l’infini et d’une diversité illimitée, dont on ne saurait rendre compte par une simple psychologie des instincts. Ce n’est qu’avec la plus profonde admiration et avec le plus grand respect que je puis, muet, m’arrêter à considérer les abîmes et les sommets de la nature psychique, dont l’univers non spatial renferme une indicible abondance d’images, que les millions d’années de l’évolution vivante ont amassées et organiquement densifiées. Ma... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 27 janvier 2019

C.G. Jung – Correspondance 1958-1961

    Au Dr J.A.F. Swoboda, « Wallcare », Londres 23 janvier 1960 Cher Docteur, La tuberculose, déjà très tôt, dès le temps de mes expériences d’associations, m’a intéressé comme maladie qui pourrait être psychique, car j’avais observé que les réactions conditionnées par un complexe produisent une réduction du volume respiratoire qui peut durer assez longtemps. Cette inhibition cause une ventilation insuffisante de l’extrémité des poumons et peut éventuellement provoquer une infection. La respiration... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 26 janvier 2019

C.G. Jung – Correspondance 1958-1961

    To his excellency Mr Miguel Serrano, Ambassador of Chile / New Delhi/India 31 mars 1960   Dear Mr. Serrano, Merci pour votre intéressante lettre. Je pense tout à fait comme vous que ceux qui, dans notre monde, ont assez d’intelligence et de bonne volonté devraient se préoccuper d’eux-mêmes et de leurs propres « âmes » plutôt que de prêcher pour les masses et réfléchir à ce qui serait le mieux pour les autres. Ils ne le font que parce qu’ils ne se connaissent pas eux-mêmes. C’est hélas une triste... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 9 janvier 2019

Marie-Louise Von Franz – La femme dans les contes de fées

    Quand on est en colère, on est possédé par la plénitude de la vie ; on a le sentiment d'être invincible et de faire un avec son propre but ; le doute ou l'incertitude sont balayés. On peut s'exalter jusqu'à éprouver le sentiment d'être entièrement et magnifiquement rempli d'énergie et de chaleur vitales, et l'on pourra dire par la suite : « Je leur ai dit leur fait ! » Se réveiller ensuite et devoir payer la facture est évidemment moins satisfaisant ; on ne se sent plus très divin, mais au contraire un peu stupide.... [Lire la suite]
mercredi 9 janvier 2019

Marie-Louise Von Franz – La femme dans les contes de fées

    Dans le personnage de la méchante fée, la déesse-mère apparaît comme la personnification des sentiments blessés et aigris (le lait maternel devenu aigre). Elle incarne la vanité offensée et la rancœur. Ce trait peut éclairer un domaine qui a beaucoup à faire avec les problèmes des femmes. La source de bien des maux et de bien des difficultés dans une vie de femme vient de ce qu'elle a beaucoup de peine à intégrer et à surmonter les blessures affectives ; les sentiments blessés provoquent à leur tour les attaques... [Lire la suite]