Carnets d'une psychexploratrice autodidacte

jeudi 15 octobre 2020

Marie-Louise Von Franz – Âme et archétypes

    La relation entre les sexes n’a pas qu’un sens biologique, pas plus qu’elle n’a pour seul but de créer des liens harmonieux entre les êtres ; au-delà de ces fonctions, elle semble avoir été mise, par la nature, au service de l’évolution de la conscience et du devenir du Soi. En effet, sans relation psychique profonde et sans confrontation avec un représentant du sexe opposé, on ne peut devenir conscient de l’animus ou de l’anima. Et ces figures sont à leur tour, comme nous l’avons vu, des ponts ou des intermédiaires... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 10 octobre 2020

C.G. Jung – Dialectique du moi et de l'inconscient

Le premier réceptacle de l’image de l’âme pour l’homme est pratiquement toujours la mère ; plus tard, les réceptacles qui apporteront à l’homme un reflet vivant de son anima seront les femmes qui font vibrer ses sentiments, que ce soit, d’ailleurs, indifféremment dans un sens positif ou négatif. C’est parce que la mère est le premier réceptacle de l’image de l’âme que l’émancipation du fils et la séparation d’avec la mère représentent un tournant évolutif tout aussi important que délicat, et de la plus haute portée... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 27 septembre 2020

Marie-Louise Von Franz – La psychologie de la divination

  Presque toutes les techniques oraculaires ne devraient être utilisées que comme le Yi King, c’est-à-dire seulement dans des situations très graves, et non comme un jeu de société, comme lorsque, par exemple, des personnes assises ensemble et se disent : « Lançons le Yi King et découvrons quelque chose ». On ne devrait utiliser l’oracle que lorsque l’on a une question brûlante, ou que l’on se trouve dans une impasse et dans un état de très grande tension émotionnelle, mais certainement pas quand les choses vont... [Lire la suite]
samedi 29 août 2020

Pierre Willequet – Mères et filles

    Une hiérogamie, c’est l’union, la conjonction de principes (ou de réalités) opposé(e)s. Il s’agit là, pour Jung, de l’idée centrale du processus alchimique et, partant, du fonctionnement psychique symbolisant un mode récurrent de relation entre deux ou plusieurs facteurs inconscients. Etant donné que de telles relations sont tout d’abord incompréhensibles pour la conscience perspective, elles sont susceptibles de se projeter sur un nombre incalculable d’images ou de représentations diverses : roi et reine, terre... [Lire la suite]
dimanche 16 août 2020

C.G. Jung - Ma vie, souvenirs, rêves et pensées

    Ma maladie eut encore d’autres retentissements : ils consistèrent, pourrais-je dire, en une acceptation de l’être, en un « oui » inconditionnel à ce qui est, sans objection subjective, en une acceptation des conditions de l’existence, comme je les vois, comme je les comprends ; acceptation de mon être, simplement comme il est. Au début de ma maladie j’avais le sentiment que l’attitude qui avait été la mienne avait été une erreur et que j’étais en quelque sorte responsable moi-même de l’accident.... [Lire la suite]
vendredi 26 juin 2020

Pierre Daco - Psychologie et liberté intérieure

    J’ai déjà parlé du transfert dans un livre consacré à la psychanalyse ; il est de celle-ci un important outil de travail. Mais ce même transfert se trouve dans toute relation humaine, banale ou intense. Il règne dans l’amour, l’amitié, l’hostilité, dans les relations entre parents et enfants aussi bien que dans les rapports avec tous ceux que l’on côtoie. Dit autrement : toute relation humaine est-elle ambigüe, faussée, et peut-on échapper à cette ambiguïté en libérant en même temps des énergies jusque-là... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 11:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 15 juin 2020

Emma Jung - Animus et anima

    En fait, l'inconscient n'a pas seulement tendance à se maintenir obstinément dans un état archaïque ou à dévorer et anéantir tout ce qui est devenu conscient, il fait aussi preuve d'une activité évidente dans la direction opposée. Certains contenus inconscients s'efforcent de devenir conscients et se vengent quand leur exigence n'est pas prise en considération. Il semble que le besoin de prise de conscience provienne de l'archétype, qu'un instinct dirigé vers cet objectif soit pour ainsi dire à l'oeuvre. D'où... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 12 juin 2020

Marie-Laure Colonna - L'aventure du couple aujourd'hui

    En définitive, le Soi dans la psychologie jungienne est cet enfant divin qui naît à partir de la réalisation du couple intérieur en chacun de nous. L’archétype du Soi a pour image la figure de l’Anthropos, de l’humain dans son entièreté. Il possède les deux faces et intègre dans son unité paradoxale le masculin et le féminin. Ce n’est pas toutefois un mélange d’opposés, un hermaphrodite, mais une conjonction d’opposés, un mariage intérieur. (...) L’expérience du Soi implique qu’il y ait au préalable une forme de... [Lire la suite]
samedi 23 mai 2020

C.G. Jung – La vie symbolique

    Voyez-vous, l’homme a besoin d’une vie symbolique. Il en a un besoin urgent. Nous ne vivons que des choses banales, habituelles, qu’elles soient rationnelles ou irrationnelles – ces dernières font d’ailleurs partie intégrante du champ rationnel, sans quoi nous ne pourrions les qualifier d’irrationnelles. Mais nous n’avons pas de vie symbolique. Quand vivons-nous symboliquement ? Jamais, sauf lorsque nous avons part au rituel de la vie. Mais qui parmi nous a véritablement part au rituel de la vie ? Fort peu... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 8 mai 2020

C.G Jung - Sur les fondements de la psychologie analytique

    Nos défauts, nos bévues et nos erreurs nous sont nécessaires, sans quoi nous serions dépossédés de nos plus précieuses motivations à progresser. Si un patient part parce qu'il a entendu quelque chose qui aurait pu le faire changer d'opinion sans y accorder d'attention, je ne le retiens pas. Vous pouvez m'accuser de manquer de charité mais cela m'est égal. Je suis du côté de la nature. Le vieux livre chinois de la sagesse dit: « Le maître ne se prononce qu'une fois. » Il ne court pas après les gens, cela ne sert à... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,