mercredi 8 mai 2019

Marie-Louise Von Franz – interview par Rolande Biès

    Interview de Marie Louise von Franz, réalisée par Rolande Biès en 1978. Rolande Biès - Marie-Louise von Franz, comment vous situez-vous par rapport à Jung ? Marie-Louise von Franz - J’ai commencé à dix-huit ans par une analyse avec lui et je l’ai aidé à traduire les textes latins et grecs de l’Alchimie. C’est ainsi que j’ai assisté à la naissance de ses pensées après sa soixantième année. Je suis devenue son élève. Je lui dois tout. R.B. - D’où vient votre intérêt pour les contes de fées ? Quel est leur... [Lire la suite]

lundi 7 janvier 2019

Marie-Louise Von Franz – La femme dans les contes de fées

    Quand nous évoquons vengeance ou punition - la vengeance étant la forme primitive du châtiment - nous pensons aux lois établies, à leur violation et aux peines appliquées conformément à elles. Car c'est là notre coutume. Faire des lois et décider des peines encourues par ceux qui ne les observent pas est la façon masculine de traiter le problème de la justice. Nos lois sont basées sur le code romain et la mentalité patriarcale, de telle sorte que nous envisageons généralement la punition comme ayant à faire avec le... [Lire la suite]
vendredi 28 décembre 2018

Marie-Louise Von Franz – Les mythes de création

    Toute hypothèse scientifique est un instrument qui sert à élargir le champ de la conscience, mais qui, au bout d’un certain temps, en limite l’évolution future. La notion d’espace tridimensionnel, par exemple, a très efficacement servi les débuts de la mécanique et de la géométrie. L’hypothèse était que l’espace avait trois dimensions, tout devait donc être construit géométriquement selon ces trois dimensions. Cette hypothèse fournissait un modèle, une grille, pourrait-on dire, extrêmement utile, permettant de... [Lire la suite]
samedi 22 décembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    Certes, on est convaincu que nous sommes à un tournant important des âges, mais on pense que ce tournant est suscité par la fission ou la fusion de l’atome, ou par les fusées interplanétaires. On demeure aveugle, comme d’habitude, à ce qui, en même temps, se déroule dans l’âme humaine. Dans la mesure où l’image de Dieu est, psychologiquement parlant, une illustration et une manifestation des tréfonds de l’âme, et dans la mesure où celle-ci commence à devenir consciente sous forme d’une profonde dissociation qui... [Lire la suite]
dimanche 9 décembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

  Dans la Dialectique du Moi et de l’inconscient j’avais seulement constaté qu’on se réfère à l’inconscient et comment on le fait, ce qui n’exprimait encore rien sur l’inconscient lui-même. En m’occupant assidûment de mes imaginations, ces recherches me firent pressentir que l’inconscient se transforme ou suscite des métamorphoses. Ce n’est qu’en découvrant l’alchimie que je discernai clairement que l’inconscient est un processus et que les rapports du moi à l’égard de l’inconscient et de ses contenus déclenchent une... [Lire la suite]
dimanche 4 novembre 2018

C.G. Jung - L'homme et ses symboles

    L'homme moderne ne comprend pas à quel point son "rationalisme" qui a détruit sa faculté de réagir à des symboles et à des idées numineux, l'a mis à la merci du monde psychique souterrain. Il s'est libéré de la "superstition" (du moins il le croit) mais ce faisant, il a perdu ses valeurs spirituelles à un degré alarmant. Ses traditions morales et spirituelles se sont désintégrées, et il paie cet effondrement d'un désarroi et d'une dissociation qui sévissent dans le monde entier. Les anthropologues ont souvent décrit... [Lire la suite]

vendredi 19 octobre 2018

Marie-Louise Von Franz – L'ombre et le mal dans les contes de fées

    Il ne suffit pas de vaincre les obstacles qui séparent le moi conscient de l’anima et de la rejoindre dans son monde ; mais il faut savoir en revenir en la ramenant avec soi, ce qui est bien plus difficile. C’est toute la différence qu’il y a entre se laisser aller à des liaisons faciles ou se bercer de phantasmes érotiques, et rendre son anima consciente, la vivre dans une relation concrète et vraie. Rien ne sert d’avoir rencontré l’anima sur le plan symbolique si l’on ne parvient pas à la ramener dans la vie... [Lire la suite]
lundi 23 juillet 2018

Marie-Louise Von Franz - La quête de sens

    MARIE-LOUISE VON FRANZ : (…) L’inconscient essaye d’unir les opposés en nous et, aussi, de les relativiser parce que, après tout, le mal pour l’un est le bien pour l’autre. Nous devons apprendre à comprendre que c’est très subtil, très relatif, qu’il y a là un problème d’intention, etc., et qu’il faut beaucoup plus aiguiser notre conscience : il faut vraiment trouver ce qui est mal... en nous et dans les autres, trouver le juste jugement là-dedans. Nous sommes encore complètement primitifs. Et Merlin est le... [Lire la suite]
vendredi 22 juin 2018

C.G. Jung – Jung parle, rencontres et interviews

    De mon expérience avec des milliers de patients, je ressors convaincu que le problème psychologique d’aujourd’hui est d’ordre spirituel, religieux. L’homme d’aujourd’hui a faim et soif de liens solides avec les forces psychiques qui sont à l’intérieur de lui. Sa conscience, reculant devant les difficultés du monde moderne, manque d’une relation sécurisante avec les choses spirituelles. Cette absence le rend malade, névrosé, angoissé. La science lui a appris que Dieu n’existait pas et que la matière seule existait.... [Lire la suite]
mercredi 23 mai 2018

C.G. Jung – La Vie symbolique (divers extraits)

Considéré selon l'expérience, le Soi se trouve dans un état que, dans notre univers tridimensionnel, nous appellerions inconscient. Ce qu'il est dans son état transcendant, nous ne le savons pas. Dans la mesure où il devient objet de connaissance, il accomplit un processus de discrimination, et avec lui tout ce qui procède de lui. La différenciation est intellectuelle, émotionnelle, éthique, etc. Cela signifie que, jusqu'à ce point le Soi est soumis à notre libre décision. Mais dans la mesure où il transcende notre connaissance,... [Lire la suite]