lundi 26 août 2019

C.G. Jung - Ma vie

    Nous ignorons jusqu’où peut s’étendre le processus de la prise de conscience et où il mènera encore l’homme. Il est, dans l’histoire de la création, un novum – un élément  nouveau – pour lequel il n’y a aucun point de comparaison. C’est pourquoi on ne peut savoir quelles potentialités il recèle, ni s’il est loisible de prévoir pour l’espèce homo sapiens un épanouissement puis une disparition, ainsi que cela s’est produit pour les animaux préhistoriques. La biologie est incapable de nous fournir un seul argument... [Lire la suite]

mercredi 8 mai 2019

Marie-Louise Von Franz – interview par Rolande Biès

    Interview de Marie Louise von Franz, réalisée par Rolande Biès en 1978. Rolande Biès - Marie-Louise von Franz, comment vous situez-vous par rapport à Jung ? Marie-Louise von Franz - J’ai commencé à dix-huit ans par une analyse avec lui et je l’ai aidé à traduire les textes latins et grecs de l’Alchimie. C’est ainsi que j’ai assisté à la naissance de ses pensées après sa soixantième année. Je suis devenue son élève. Je lui dois tout. R.B. - D’où vient votre intérêt pour les contes de fées ? Quel est leur... [Lire la suite]
mardi 5 mars 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    C’est une grosse erreur de croire que l’âme de l’enfant nouveau-né est une tabula rasa, comme s’il n’y avait absolument rien en elle. Puisque l’enfant vient au monde avec un cerveau différencié, prédéterminé par hérédité et par conséquent individualisé, il oppose aux impressions sensibles venant du dehors non pas des dispositions quelconques, mais des dispositions spécifiques et cela conditionne sans plus un choix individuel et des formes de l’aperception. On peut prouver que ces dispositions sont des instincts... [Lire la suite]
jeudi 7 février 2019

C.G. Jung – Le Moi et l'inconscient

    Nous pouvons discerner dans l’inconscient une couche dite l’inconscient personnel. Les éléments de cette couche sont de nature personnelle, puisqu’ils sont des acquisitions de la vie individuelle et des facteurs psychologiques qui auraient pu tout aussi bien être conscients. D’une part, on remarque que certains éléments psychologiques irréductibles sont soumis au refoulement et deviennent par conséquent inconscients, mais, d’autre part, il se peut que des éléments refoulés remontent soudain à la conscience, et une... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 3 janvier 2019

C.G. Jung – Ma vie

    …Hier matin, le cœur léger, j’ai secoué de mes souliers la poussière de l’Amérique, en même temps qu’un fichu « mal aux cheveux » ! car les Y.’s m’avaient reçu avec un merveilleux champagne… En ce qui concerne l’abstinence, j’en suis arrivé – quand au principe – sur un terrain branlant, de sorte que la loyauté m’impose de démissionner des sociétés de tempérance ; je reconnais que je suis un véritable pécheur et j’espère ainsi qu’à l’avenir je pourrai supporter sans émotion la vue d’un verre de vin... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 3 décembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

  Quand je revois aujourd’hui en pensée ce qui m’arriva durant l’époque où je me consacrais à mes imaginations, et quand je me demande quel fut le sens de tout cela, il me semble que j’ai été saisi par un message qu’il me fallait transmettre. Il y avait dans ces images des éléments qui ne concernaient pas que moi, mais qui concernaient aussi de nombreux autres êtres. C’est de la sorte que s’est installé le sentiment que je ne devais plus n’appartenir qu’à moi. A partir de ce moment, ma vie appartenait à la communauté. Les... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 19 octobre 2018

Marie-Louise Von Franz – L'ombre et le mal dans les contes de fées

    Il ne suffit pas de vaincre les obstacles qui séparent le moi conscient de l’anima et de la rejoindre dans son monde ; mais il faut savoir en revenir en la ramenant avec soi, ce qui est bien plus difficile. C’est toute la différence qu’il y a entre se laisser aller à des liaisons faciles ou se bercer de phantasmes érotiques, et rendre son anima consciente, la vivre dans une relation concrète et vraie. Rien ne sert d’avoir rencontré l’anima sur le plan symbolique si l’on ne parvient pas à la ramener dans la vie... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Silvia Di Lorenzo – La femme et son ombre

    Comment pouvons-nous tenter de définir ou au moins de décrire la véritable nature de la femme, le principe féminin dans ses aspects les plus divers et apparemment contradictoires dans toute sa complexité ? Nous avons vu que Neumann parle du développement de la conscience et de la formation du Moi comme processus essentiellement masculins, de séparation de l’inconscient maternel-féminin et d’exclusion et de dévaluation de ses contenus — représentés par l’archétype de la lutte du héros contre le dragon. « L’activité de... [Lire la suite]
samedi 30 juin 2018

Marie-Louise Von Franz – Psychothérapie, l'expérience du praticien

    La fonction inférieure est la porte par laquelle toutes les images de l’inconscient viennent à la conscience. Notre domaine conscient est comme une chambre à quatre portes et c’est par la quatrième que l’ombre, l’animus ou l’anima et la personnification du Soi pénètrent. Ils entrent plus rarement par les autres portes, ce qui, en un sens, va de soi car la fonction inférieure demeure si proche de l’inconscient et elle est restée si barbare, inférieure et non développée qu’elle constitue naturellement le point faible... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 4 mai 2018

C.G. Jung - Psychologie de l'inconscient - Chapitre XIII

Ce serait une erreur de croire que l'inconscient est quelque chose d'inoffensif, à propos de quoi on pourrait, par exemple, organiser des petits jeux de société, ou qu'on pourrait à la légère utiliser à des essais thérapeutiques. Assurément, l'inconscient n'est pas dangereux en toutes circonstances ni chez tout le monde. Mais, dès qu'il existe une névrose, celle-ci est un signal d'alarme qui indique qu'il s'est produit dans l'inconscient une accumulation toute particulière d'énergie, formant une sorte de charge susceptible... [Lire la suite]