dimanche 19 mai 2019

C.G. Jung – Psychologie et Religion

    Chaque fois qu’un mot inducteur touche à quelque chose qui est en relation avec le complexe caché, la réaction du moi conscient est troublée ou même remplacée par une réponse provenant du complexe. Tout se passe comme si le complexe était un être indépendant capable de troubler les intentions du moi. Les complexes se comportent effectivement comme des personnalités secondaires ou parcellaires qui possèdent une vie mentale propre. Certains complexes se trouvent purement et simplement séparés du conscient parce que... [Lire la suite]

jeudi 16 mai 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Un sentiment d’infériorité éprouvé douloureusement sur le plan moral indique toujours que l’élément manquant est un facteur qui, au fond, et pour le sentiment du sujet, ne devrait pas faire défaut ; en d’autres termes, qu’il pourrait et devrait être conscient si le sujet s’en donnait la peine. Le sentiment d’une infériorité morale ne provient pas d’un désaccord avec la loi morale commune qui, dans un certain sens, est arbitraire, mais il provient du conflit de l’individu avec lui-même, avec son Soi, qui réclame... [Lire la suite]
samedi 11 mai 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Je considère que c'est le devoir de tous ceux qui, solitaires, vont leur propre chemin, de faire part à la société de ce qu'ils ont découvert au cours de leur voyage d'exploration, que ce soit une fontaine fraîche pour ceux que tourmente la soif, ou que ce soit le désert stérile de l'erreur. Dans la première éventualité, on aide son prochain, dans la seconde on l'avertit. D’ailleurs ce n’est pas la critique d’une poignée de contemporains qui décidera de la vérité ou de l’erreur des choses nouvellement... [Lire la suite]
mardi 5 mars 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    C’est une grosse erreur de croire que l’âme de l’enfant nouveau-né est une tabula rasa, comme s’il n’y avait absolument rien en elle. Puisque l’enfant vient au monde avec un cerveau différencié, prédéterminé par hérédité et par conséquent individualisé, il oppose aux impressions sensibles venant du dehors non pas des dispositions quelconques, mais des dispositions spécifiques et cela conditionne sans plus un choix individuel et des formes de l’aperception. On peut prouver que ces dispositions sont des instincts... [Lire la suite]
samedi 2 février 2019

C.G. Jung – Correspondance 1958-1961

    Le mythe est un phénomène éminemment social : il est écouté et raconté par beaucoup de gens. Il confère image et expression à l’expérience religieuse en fin de compte irreprésentable et rend ainsi possible la réunion d’une communauté, tandis qu’une expérience religieuse uniquement subjective et sans image mythique traditionnelle reste inarticulée et asociale et, si tant est qu’elle produise quelque chose, elle conduit sur le plan spirituel à une vie d’ermite. Bien que l’anachorète ne représente pas un mode de... [Lire la suite]
samedi 22 décembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    Certes, on est convaincu que nous sommes à un tournant important des âges, mais on pense que ce tournant est suscité par la fission ou la fusion de l’atome, ou par les fusées interplanétaires. On demeure aveugle, comme d’habitude, à ce qui, en même temps, se déroule dans l’âme humaine. Dans la mesure où l’image de Dieu est, psychologiquement parlant, une illustration et une manifestation des tréfonds de l’âme, et dans la mesure où celle-ci commence à devenir consciente sous forme d’une profonde dissociation qui... [Lire la suite]

dimanche 9 décembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

  Dans la Dialectique du Moi et de l’inconscient j’avais seulement constaté qu’on se réfère à l’inconscient et comment on le fait, ce qui n’exprimait encore rien sur l’inconscient lui-même. En m’occupant assidûment de mes imaginations, ces recherches me firent pressentir que l’inconscient se transforme ou suscite des métamorphoses. Ce n’est qu’en découvrant l’alchimie que je discernai clairement que l’inconscient est un processus et que les rapports du moi à l’égard de l’inconscient et de ses contenus déclenchent une... [Lire la suite]
samedi 17 novembre 2018

C.G. Jung – Introduction à la psychologie jungienne

    Regardez par exemple la façon dont j’ai été amené à découvrir l’anima, j’aurais pu considérer ce phénomène comme du haut d’un piédestal ; je me serais ainsi identifié à l’inconscient, et, ce faisant, serais devenu son jouet. Ce sont les difficultés que j’ai eues à m’opposer à l’interférence de cette figure d’anima qui m’ont permis de prendre la mesure du pouvoir de l’inconscient qui est vraiment intense. L’animus peut duper de la même manière l’esprit d’une femme, exactement comme l’anima a cherché à me duper... [Lire la suite]
dimanche 9 septembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    On ne peut pas séparer de l’idée d’une réincarnation l’idée du karma. La question décisive est de savoir si le karma d’un être humain est ou non personnel. Si la destinée préétablie avec laquelle un être humain entre dans la vie est le résultat des actions et des accomplissements des vies antérieures, il existe une continuité personnelle. Dans l’autre cas, un karma se trouve en quelque sorte saisi lors de la naissance, il s’incorpore à nouveau sans qu’il y ait une continuité personnelle. Par deux fois ses disciples... [Lire la suite]
dimanche 2 septembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    La totalité inconsciente me paraît donc être le véritable spiritus vector, l’esprit directeur, de tout phénomène biologique et psychique. Elle tend à la réalisation totale, donc, en ce qui concerne l’homme, à la prise de conscience totale. La prise de conscience est culture au sens le plus large et par conséquent la connaissance de soi est l’essence et le cœur de ce processus. Il est indubitable que l’Orient attribue au Soi une valeur « divine » et que selon la vieille conception du christianisme, la... [Lire la suite]