samedi 22 décembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    Certes, on est convaincu que nous sommes à un tournant important des âges, mais on pense que ce tournant est suscité par la fission ou la fusion de l’atome, ou par les fusées interplanétaires. On demeure aveugle, comme d’habitude, à ce qui, en même temps, se déroule dans l’âme humaine. Dans la mesure où l’image de Dieu est, psychologiquement parlant, une illustration et une manifestation des tréfonds de l’âme, et dans la mesure où celle-ci commence à devenir consciente sous forme d’une profonde dissociation qui... [Lire la suite]

samedi 17 novembre 2018

C.G. Jung – Introduction à la psychologie jungienne

    Regardez par exemple la façon dont j’ai été amené à découvrir l’anima, j’aurais pu considérer ce phénomène comme du haut d’un piédestal ; je me serais ainsi identifié à l’inconscient, et, ce faisant, serais devenu son jouet. Ce sont les difficultés que j’ai eues à m’opposer à l’interférence de cette figure d’anima qui m’ont permis de prendre la mesure du pouvoir de l’inconscient qui est vraiment intense. L’animus peut duper de la même manière l’esprit d’une femme, exactement comme l’anima a cherché à me duper... [Lire la suite]
samedi 10 novembre 2018

C.G. Jung – Introduction à la psychologie jungienne

  Les couples d’opposés ont été au centre de la pensée des hommes depuis des temps immémoriaux. A ce propos, le grand philosophe que nous avons à considérer maintenant est Héraclite. Sa philosophie est étrangement chinoise, et il est le seul occidental qui ait vraiment compris l’Orient. Si le monde occidental avait suivi son exemple, nous ne serions pas chrétiens mais chinois dans notre vision du monde. On peut dire d’Héraclite qu’il est celui qui fait le lien entre l’Orient et l’Occident. Après lui, dans l’histoire, c’est... [Lire la suite]
dimanche 4 novembre 2018

C.G. Jung - L'homme et ses symboles

    L'homme moderne ne comprend pas à quel point son "rationalisme" qui a détruit sa faculté de réagir à des symboles et à des idées numineux, l'a mis à la merci du monde psychique souterrain. Il s'est libéré de la "superstition" (du moins il le croit) mais ce faisant, il a perdu ses valeurs spirituelles à un degré alarmant. Ses traditions morales et spirituelles se sont désintégrées, et il paie cet effondrement d'un désarroi et d'une dissociation qui sévissent dans le monde entier. Les anthropologues ont souvent décrit... [Lire la suite]
mardi 10 avril 2018

C.G. Jung - Dialectique du moi et de l'inconscient

  Dans la mesure où le monde sollicite insidieusement l'individu de s’identifier avec son masque, et dans la mesure où l‘individu succombe à ces séductions, celui-ci sera livré aux influences qui émanent du monde intérieur, et il en sera le plus souvent victime. « Le haut repose sur le bas », dit Laô-Tseu. Lorsque l'individu s’identifie à son masque, la contradiction sourd de l‘intérieur de lui-même et agit sur le Moi; tout se passe comme si l‘inconscient opprimait le Moi avec une puissance égale à celle avec laquelle la... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 22 mars 2018

Marie-Louise Von Franz – Âme et Archétypes

    J’ai déjà mentionné le fait que le Soi est symbolisé fréquemment par une pierre, précieuse ou non, ou par un cristal. Dans beaucoup de rêves, le noyau psychique, le Soi, apparaît sous la forme d’un cristal. L’arrangement mathématique précis des cristaux éveille en nous le sentiment intuitif que même dans la matière dite « inanimée » il y a un principe d’ordonnance spirituelle à l’œuvre. C’est pourquoi le cristal symbolise souvent l’union des contraires les plus opposés. Peut-être la pierre convient-elle... [Lire la suite]

jeudi 8 mars 2018

Silvia Di Lorenzo – La femme et son ombre

  Pour mieux éclairer les dynamiques entre le Moi et l'Animus, il faut parler ici du Moi féminin et de sa formation. D'après Neumann, le petit garçon, « à partir d'un certain moment décisif de son développement, ressent sa mère comme un Toi étranger et différent, alors que la petite fille la vit comme un Toi même et non différent ». « Le petit garçon fait l'expérience de l'opposition du masculin et du féminin dans cette relation primaire avec sa mère, qu'il doit refuser s'il veut atteindre son individualité et son identité... [Lire la suite]
dimanche 18 février 2018

Augusto Romano - La nostalgie des origines

  Le travail d’intégration des contraires, dans lequel réside la dialectique conscient-inconscient, peut s’enrayer de diverses manières. Je voudrais illustrer pour vous un cas particulier de grippage, dont le résultat est appelé puer aeternus, l’éternel enfant. D’un point de vue descriptif, cette manière d’être que nous appelons Puer se manifeste comme constante instabilité, quête incessante et jamais satisfaite dont l’objet toujours s’éloigne ; comme attraction pour la nouveauté et pour l’univers des possibles, à... [Lire la suite]
mardi 13 février 2018

Marie-Claire Dolghin – Les saisons de l’âme

  Le passage des tendances opposées, de l’inconscient où elles résident vers le conscient où elles peuvent s’exprimer, créer une réunification des aspects divergents de la personnalité, réunification qui s’exprime par la symbolique du mariage et de l’amour ; la conjonction des opposés. Toute une gamme de symboles unificateurs se présente, tendant à architecturer une psyché par une série d’oppositions polaires qui s’équilibrent l’une l’autre. Le grand mérite de Jung est d’avoir su montrer l’importance du problème des... [Lire la suite]
mercredi 31 janvier 2018

Monique Salzmann - La peur du féminin (La conjonction des opposés)

    LA CONJONCTION DES OPPOSES Elle se fait en plusieurs étapes. La dissolution de la participation mystique (dissolution qui n’est jamais totale) se dit dans la terminologie des alchimistes « extraction de l’âme du corps ». Cette formulation convient bien à la première étape de ce processus où il s’agit, en effet, de dégager ce qui nous appartient, et qui n’est pas matériel mais psychique, des corps sur lesquels ces fragments d’inconscient ont été projetés et dont ils restent prisonniers. Le travail est réellement un... [Lire la suite]