samedi 2 février 2019

C.G. Jung – Correspondance 1958-1961

    Le mythe est un phénomène éminemment social : il est écouté et raconté par beaucoup de gens. Il confère image et expression à l’expérience religieuse en fin de compte irreprésentable et rend ainsi possible la réunion d’une communauté, tandis qu’une expérience religieuse uniquement subjective et sans image mythique traditionnelle reste inarticulée et asociale et, si tant est qu’elle produise quelque chose, elle conduit sur le plan spirituel à une vie d’ermite. Bien que l’anachorète ne représente pas un mode de... [Lire la suite]

vendredi 1 février 2019

C. G. Jung - Psychologie et Philosophie

      Je trouve honteux qu’un homme cultivé puisse accepter l’idée de la puissance de l’argent; il est encore plus honteux de le voir ôter son chapeau et faire la révérence devant un sac d’or; mais le plus honteux est de le voir user, ou abuser de sa connaissance et de son talent pour s’assurer la propriété de Mammon. (Mammon, dans le Nouveau Testament de la Bible, est la richesse matérielle qui est personnifiée en divinité à laquelle les hommes sont susceptibles de vouer leur vie.) Peut-être devrais-je en fournir... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 22 décembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    Certes, on est convaincu que nous sommes à un tournant important des âges, mais on pense que ce tournant est suscité par la fission ou la fusion de l’atome, ou par les fusées interplanétaires. On demeure aveugle, comme d’habitude, à ce qui, en même temps, se déroule dans l’âme humaine. Dans la mesure où l’image de Dieu est, psychologiquement parlant, une illustration et une manifestation des tréfonds de l’âme, et dans la mesure où celle-ci commence à devenir consciente sous forme d’une profonde dissociation qui... [Lire la suite]
lundi 3 décembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

  Quand je revois aujourd’hui en pensée ce qui m’arriva durant l’époque où je me consacrais à mes imaginations, et quand je me demande quel fut le sens de tout cela, il me semble que j’ai été saisi par un message qu’il me fallait transmettre. Il y avait dans ces images des éléments qui ne concernaient pas que moi, mais qui concernaient aussi de nombreux autres êtres. C’est de la sorte que s’est installé le sentiment que je ne devais plus n’appartenir qu’à moi. A partir de ce moment, ma vie appartenait à la communauté. Les... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 21 octobre 2018

Marie-Louise Von Franz – L'ombre et le mal dans les contes de fées

On observe fréquemment un conflit chez les personnes chez qui se manifestent des poussées créatrices, entre leurs idées ou imaginations nouvelles et les forces d’inertie que sont la paresse, l’habitude, le confort à s’en tenir à la tradition et aux valeurs déjà existantes. Il faut du courage et de la détermination pour capter les idées créatrices et les amener au conscient, car leur donner forme est souvent un dur labeur. Un travail créateur est toujours une « minute de vérité » qui nous met face à nous-mêmes, c’est... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 27 août 2018

C.G. Jung – Présent et Avenir

    Le mal qui se manifeste dans l’homme, qui se réalise par lui, et qui indubitablement l’habite, atteint des dimensions on ne saurait plus grandes, en face desquelles on a presque l’impression d’un euphémisme lorsque l’Eglise parle du péché originel, que l’on fait remonter à l’incartade relativement innocente d’Adam. Cette tare de l’homme, sa tendance au mal est infiniment plus lourde qu’il n’y paraît et c’est bien à tort qu’elle est sous-estimée. Comme on se complait en général à l’opinion que l’homme est ce que son... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 11:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 26 août 2018

C.G. Jung – Ma vie

    Philémon, ainsi que d’autres personnages de mon imagination, m’apportèrent la connaissance décisive qu’il existe dans l’âme des choses qui ne sont pas faites par le moi, mais qui se font d’elles-mêmes et qui ont leur propre vie. Philémon représentait une force que je n’étais pas. En imagination, j’eus avec lui des conversations et il dit des choses que je n’aurais pas pensées consciemment. Je perçus très exactement que c’étais lui qui parlait et non pas moi. Il m’expliqua que je procédais avec les pensées comme si je... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 4 mai 2018

C.G. Jung - Psychologie de l'inconscient - Chapitre XIII

Ce serait une erreur de croire que l'inconscient est quelque chose d'inoffensif, à propos de quoi on pourrait, par exemple, organiser des petits jeux de société, ou qu'on pourrait à la légère utiliser à des essais thérapeutiques. Assurément, l'inconscient n'est pas dangereux en toutes circonstances ni chez tout le monde. Mais, dès qu'il existe une névrose, celle-ci est un signal d'alarme qui indique qu'il s'est produit dans l'inconscient une accumulation toute particulière d'énergie, formant une sorte de charge susceptible... [Lire la suite]
jeudi 26 avril 2018

C.G. Jung – Psychologie de l’inconscient

  L’archétype est une sorte de disponibilité, de propension à reproduire toujours à nouveau les mêmes représentations mythiques, ou des images analogues. D’après cela il semble que ce qui s’inscrit et s’exprime dans l’inconscient, c’est exclusivement la représentation imaginative et subjective suscitée par le phénomène physique auquel elle correspond et fait écho. On pourrait donc admettre que les archétypes sont constitués par les empreintes, bien des fois imprimées, des réactions subjectives. Rien ne nous empêche... [Lire la suite]
vendredi 12 janvier 2018

Emma Jung – Animus et Anima

    La nature de l’anima est d’être un miroir pour l’homme, c’est-à-dire de refléter ses pensées, ses désirs et ses émotions. C’est pour cette raison que l’anima prend une aussi grande importance pour l’homme, qu’elle soit une figure intérieure ou une véritable femme réelle : c’est uniquement à travers elle qu’il peut reconnaitre des éléments qui ne sont pas encore conscients en lui. Toutefois, plutôt que de guider l’homme vers une plus grande conscience et une meilleure connaissance de lui-même, cette fonction de... [Lire la suite]