dimanche 21 octobre 2018

Marie-Louise Von Franz – L'ombre et le mal dans les contes de fées

On observe fréquemment un conflit chez les personnes chez qui se manifestent des poussées créatrices, entre leurs idées ou imaginations nouvelles et les forces d’inertie que sont la paresse, l’habitude, le confort à s’en tenir à la tradition et aux valeurs déjà existantes. Il faut du courage et de la détermination pour capter les idées créatrices et les amener au conscient, car leur donner forme est souvent un dur labeur. Un travail créateur est toujours une « minute de vérité » qui nous met face à nous-mêmes, c’est... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 7 octobre 2018

C.G. Jung – L’homme à la découverte de son âme

  L’archétype est aussi une manière de complexe ; mais à l’opposé de ceux que nous avons étudiés jusqu’ici, il n’est plus le fruit de l’expérience personnelle ; c’est un complexe inné. L’archétype est un centre chargé d’énergie. Le dragon, par exemple, constitue une de ces images originelles archétypiques. Si, au cours de mon existence, je ne rencontre pas le dragon qui est en moi, si je mène une existence qui reste dénuée de cette confrontation, je finirai par me sentir mal à mon aise, un peu comme si je me... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 19:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 7 avril 2018

Marie-Louise Von Franz – L’individuation dans les contes de fées

  Comme le dit saint Paul : « Là où la faute a abondé, la grâce a surabondé. » Ce thème archétypique se rencontre non seulement dans notre contexte religieux, mais dans les contes populaires et dans d’innombrables mythes de toutes origines. Il montre le héros commettant une erreur qui, sur le moment, a un aspect catastrophique, mais, à plus long terme, se révèle positif. Si l’on envisage une évolution intérieure dans son ensemble, on s’aperçoit, après coup, que les fautes et les erreurs approfondissent la... [Lire la suite]
dimanche 18 février 2018

Augusto Romano - La nostalgie des origines

  Le travail d’intégration des contraires, dans lequel réside la dialectique conscient-inconscient, peut s’enrayer de diverses manières. Je voudrais illustrer pour vous un cas particulier de grippage, dont le résultat est appelé puer aeternus, l’éternel enfant. D’un point de vue descriptif, cette manière d’être que nous appelons Puer se manifeste comme constante instabilité, quête incessante et jamais satisfaite dont l’objet toujours s’éloigne ; comme attraction pour la nouveauté et pour l’univers des possibles, à... [Lire la suite]
vendredi 12 janvier 2018

Marie-Louise Von Franz – L’individuation dans les contes de fées

  Entrer en contact avec sa personnalité la plus vaste correspond à en épouser le devenir : on se lie d’amitié avec cette figure intérieure et, à partir de ce moment, on sait qu’on mourra ou qu’on continuera la route ensemble, le destin du moi et celui du Soi étant désormais étroitement entrelacés. C’est ce qui explique que l’on puisse éprouver une telle peur d’être fait prisonnier quand on s’engage dans un processus d’individuation : on sait qu’une fois la relation établie il n’y a plus de fuite possible et que... [Lire la suite]