lundi 17 juin 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Comme réalité vécue, il ne peut y avoir rien de plus simple et de plus minime que précisément le tout. Ce que cela signifie en psychologie, on peut s’en rendre compte par la simple réflexion que la conscience n’est jamais qu’une partie de la vie de l’âme et par suite, n’est jamais capable de totalité psychique ; il faut en plus l’étendue indéterminée de l’inconscient. Mais ce dernier ne saurait être capté ni par d’habiles formules, ni au moyen de préceptes scientifiques, car en lui est une partie du... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

jeudi 30 mai 2019

C.G. Jung – Psychologie et Religion

    Voyez l’incroyable cruauté qui déferle sur ce monde dit civilisé, elle sort tout entière des êtres humains et de leur condition mentale. Voyez ces moyens diaboliques de destruction ! Ils ont été inventés par des gentlemen parfaitement inoffensifs, raisonnables, citoyens respectables, qui sont tels que nous le désirons. Et lorsque tout explose et provoque un indescriptible enfer de dévastation, personne n’en semble responsable. C’est simplement arrivé, et pourtant c’est entièrement l’œuvre de l’homme. Mais... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 11 mai 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Je considère que c'est le devoir de tous ceux qui, solitaires, vont leur propre chemin, de faire part à la société de ce qu'ils ont découvert au cours de leur voyage d'exploration, que ce soit une fontaine fraîche pour ceux que tourmente la soif, ou que ce soit le désert stérile de l'erreur. Dans la première éventualité, on aide son prochain, dans la seconde on l'avertit. D’ailleurs ce n’est pas la critique d’une poignée de contemporains qui décidera de la vérité ou de l’erreur des choses nouvellement... [Lire la suite]
lundi 29 avril 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Le développement de la personnalité qui sort de ses dispositions germinatives pour arriver à sa conscience totale est charisme en même temps que malédiction. La première conséquence en est la conscience d'un inévitable isolement de l’individu qui se sépare du troupeau indistinct et inconscient. C’est la solitude ; il n’est point pour cela de désignation plus consolante. Même l’adaptation la plus réussie n’en délivre pas, ni l’ajustement, sans la moindre friction, au milieu, nulle famille, nulle société et nulle... [Lire la suite]
samedi 13 avril 2019

C.G. Jung – L'âme et la mort

    Le sol nourricier de l’âme, c’est la vie naturelle. Celui qui n’en tient pas compte reste en suspens et se fige. C’est pourquoi tant d’hommes d’âge mûr deviennent rigides ; ils regardent en arrière et s’accrochent au passé avec, dans le cœur, une secrète angoisse de mourir. Ils se dérobent au processus de la vie, du moins psychologiquement, semblables à des statues de sel du souvenir, se rappelant vivement le temps de leur jeunesse, sans pouvoir établir quelque relation vivante avec le présent. A partir du... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 4 avril 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    L’essentiel nous parait être de ne pas démériter à nos propres yeux. Cette attitude, si on la considère de l’extérieur, semble bien suffisante ; elle ne l’est en réalité que si nous sommes incapables d’autocritique. Si nous en possédons, une critique purement extérieure ne nous affectera qu’à notre périphérie, et ne nous touchera pas au cœur ; car nous sentons alors qu’il habite en nous un juge qui formule des arrêts plus sévères que ne pourront jamais l’être les jugements portés du dehors. En outre, de... [Lire la suite]

dimanche 31 mars 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    L’abdication de soi-même au profit du collectif correspond à un idéal social : elle passe même pour une vertu et un devoir vis-à-vis de la société, quoiqu’elle puisse donner lieu à des utilisations abusives et égoïstes. On dit d’un égoïste qu’il est « plein de lui-même », ce qui, naturellement, n’a rien à voir avec la notion du Soi, telle que je l’utilise ici. La réalisation de son Soi se situe à l’opposé de la dépersonnalisation de soi-même. Prendre l’individuation et la réalisation de son Soi pour de... [Lire la suite]
samedi 30 mars 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Si, chez un individu, l’état de conscience se transforme considérablement, les contenus ainsi constellés de l’inconscient se transforment également. Et plus la situation consciente s’est éloignée d’un certain point d’équilibre, plus seront significatifs et, selon le cas, plus seront dangereux les contenus inconscients en quête d’équilibre. Il en résulte finalement une dissociation : d’une part, la conscience de soi tente désespérément de secouer un adversaire invisible et, d’autre part, elle est soumise dans une... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 4 mars 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Je ne puis qu’être rempli du plus profond émerveillement et de la plus grande vénération quand je me tiens en silence devant les abîmes et les hauteurs de la nature psychique, monde sans espace qui recèle une abondance incommensurable d’images entassés et condensés organiquement depuis les millions d’années que dure l’évolution vivante. Ma conscience est semblable à un œil qui saisit des espaces très lointains, mais le « non-moi » psychique remplit ces espaces de son non-espace. Et ces images ne sont pas... [Lire la suite]
lundi 18 février 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Beaucoup d’hommes ne sont que partiellement conscients. Même parmi les Européens très civilisés, il se trouve une quantité disproportionnée de gens anormalement inconscients dont une grande partie de la vie se déroule en un état inconscient. Ils savent ce qui se passe en eux, mais ils ne savent pas ce qu’ils font ou ce qu’ils disent. Ils ne peuvent rendre aucun compte de la portée de leur action. Ce sont des gens qui se trouvent anormalement inconscients, donc dans un état primitif. Mais alors, finalement, qu’est-ce... [Lire la suite]