mercredi 9 janvier 2019

Marie-Louise Von Franz – La femme dans les contes de fées

    Dans le personnage de la méchante fée, la déesse-mère apparaît comme la personnification des sentiments blessés et aigris (le lait maternel devenu aigre). Elle incarne la vanité offensée et la rancœur. Ce trait peut éclairer un domaine qui a beaucoup à faire avec les problèmes des femmes. La source de bien des maux et de bien des difficultés dans une vie de femme vient de ce qu'elle a beaucoup de peine à intégrer et à surmonter les blessures affectives ; les sentiments blessés provoquent à leur tour les attaques... [Lire la suite]

lundi 7 janvier 2019

Marie-Louise Von Franz – La femme dans les contes de fées

    Quand nous évoquons vengeance ou punition - la vengeance étant la forme primitive du châtiment - nous pensons aux lois établies, à leur violation et aux peines appliquées conformément à elles. Car c'est là notre coutume. Faire des lois et décider des peines encourues par ceux qui ne les observent pas est la façon masculine de traiter le problème de la justice. Nos lois sont basées sur le code romain et la mentalité patriarcale, de telle sorte que nous envisageons généralement la punition comme ayant à faire avec le... [Lire la suite]
samedi 17 novembre 2018

C.G. Jung – Introduction à la psychologie jungienne

    Regardez par exemple la façon dont j’ai été amené à découvrir l’anima, j’aurais pu considérer ce phénomène comme du haut d’un piédestal ; je me serais ainsi identifié à l’inconscient, et, ce faisant, serais devenu son jouet. Ce sont les difficultés que j’ai eues à m’opposer à l’interférence de cette figure d’anima qui m’ont permis de prendre la mesure du pouvoir de l’inconscient qui est vraiment intense. L’animus peut duper de la même manière l’esprit d’une femme, exactement comme l’anima a cherché à me duper... [Lire la suite]
jeudi 25 octobre 2018

C.G. Jung – Psychologie du transfert

Un archétype représente un événement typique. Comme nous l’avons vu, il se produit dans la conjonction une union de deux figures, dont l’une représente le principe du jour, le conscient lumineux, et l’autre une lumière nocturne, c’est-à-dire l’inconscient. Ce dernier est toujours projeté, car il ne peut être observé directement, puisque, contrairement à l’ombre, il n’appartient pas au moi, mais il est collectif. Pour cette raison, on le ressent comme étranger et on le suppose en la possession de l’être humain avec qui existe un... [Lire la suite]
lundi 23 juillet 2018

Marie-Louise Von Franz - La quête de sens

    MARIE-LOUISE VON FRANZ : (…) L’inconscient essaye d’unir les opposés en nous et, aussi, de les relativiser parce que, après tout, le mal pour l’un est le bien pour l’autre. Nous devons apprendre à comprendre que c’est très subtil, très relatif, qu’il y a là un problème d’intention, etc., et qu’il faut beaucoup plus aiguiser notre conscience : il faut vraiment trouver ce qui est mal... en nous et dans les autres, trouver le juste jugement là-dedans. Nous sommes encore complètement primitifs. Et Merlin est le... [Lire la suite]
jeudi 19 juillet 2018

Silvia Di Lorenzo – La femme et son ombre

    Comment pouvons-nous tenter de définir ou au moins de décrire la véritable nature de la femme, le principe féminin dans ses aspects les plus divers et apparemment contradictoires dans toute sa complexité ? Nous avons vu que Neumann parle du développement de la conscience et de la formation du Moi comme processus essentiellement masculins, de séparation de l’inconscient maternel-féminin et d’exclusion et de dévaluation de ses contenus — représentés par l’archétype de la lutte du héros contre le dragon. « L’activité de... [Lire la suite]

samedi 30 juin 2018

Marie-Louise Von Franz – Psychothérapie, l'expérience du praticien

    La fonction inférieure est la porte par laquelle toutes les images de l’inconscient viennent à la conscience. Notre domaine conscient est comme une chambre à quatre portes et c’est par la quatrième que l’ombre, l’animus ou l’anima et la personnification du Soi pénètrent. Ils entrent plus rarement par les autres portes, ce qui, en un sens, va de soi car la fonction inférieure demeure si proche de l’inconscient et elle est restée si barbare, inférieure et non développée qu’elle constitue naturellement le point faible... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 17 mai 2018

C.G. Jung – L’Âme et le Soi

    Extrait à propos d’un des phénomènes observés de transformation de la personnalité que Jung nomme "modification de la structure interne" : Dans ce cas il ne s’agit ni d’un accroissement ni d’une réduction mais d’une modification structurelle de la personnalité. Je mentionnerai comme l’une des formes principales le phénomène de possession, qui consiste en ce qu’un contenu psychique, une pensée quelconque, une quelconque partie de la personnalité parvient à exercer sa domination sur l’individu. Ces contenus qui le... [Lire la suite]
mardi 1 mai 2018

C.G. Jung – Psychologie de l’inconscient

    (…) Chez les sujets qui ont atteint ou dépassé la moitié de la vie, il est nécessaire d’accorder une attention particulière aux images de l’inconscient collectif, car c’est en lui que résident les sources d’où jailliront les indications permettant de travailler à la solution du problème des contraires. L’élaboration consciente de ces données irrationnelles constitue cette fonction transcendante dont j’ai parlé plus haut, qui aboutit grâce à l’apport des archétypes à la formation de conceptions qui concilient les... [Lire la suite]
jeudi 8 mars 2018

Silvia Di Lorenzo – La femme et son ombre

  Pour mieux éclairer les dynamiques entre le Moi et l'Animus, il faut parler ici du Moi féminin et de sa formation. D'après Neumann, le petit garçon, « à partir d'un certain moment décisif de son développement, ressent sa mère comme un Toi étranger et différent, alors que la petite fille la vit comme un Toi même et non différent ». « Le petit garçon fait l'expérience de l'opposition du masculin et du féminin dans cette relation primaire avec sa mère, qu'il doit refuser s'il veut atteindre son individualité et son identité... [Lire la suite]