jeudi 19 juillet 2018

Silvia Di Lorenzo – La femme et son ombre

    Comment pouvons-nous tenter de définir ou au moins de décrire la véritable nature de la femme, le principe féminin dans ses aspects les plus divers et apparemment contradictoires dans toute sa complexité ? Nous avons vu que Neumann parle du développement de la conscience et de la formation du Moi comme processus essentiellement masculins, de séparation de l’inconscient maternel-féminin et d’exclusion et de dévaluation de ses contenus — représentés par l’archétype de la lutte du héros contre le dragon. « L’activité de... [Lire la suite]

jeudi 8 mars 2018

Silvia Di Lorenzo – La femme et son ombre

  Pour mieux éclairer les dynamiques entre le Moi et l'Animus, il faut parler ici du Moi féminin et de sa formation. D'après Neumann, le petit garçon, « à partir d'un certain moment décisif de son développement, ressent sa mère comme un Toi étranger et différent, alors que la petite fille la vit comme un Toi même et non différent ». « Le petit garçon fait l'expérience de l'opposition du masculin et du féminin dans cette relation primaire avec sa mère, qu'il doit refuser s'il veut atteindre son individualité et son identité... [Lire la suite]
vendredi 23 février 2018

Silvia Di Lorenzo – La femme et son ombre

  Dès son origine – comme on le voit au niveau primitif et au niveau infantile –, la conscience se constitue par agrégations successives de contenus émergeant de l’inconscient : lorsqu’il n’y a pas encore un complexe du Moi structuré, nous voyons qu’elle étincelle çà et là, chaque fois qu’un évènement extérieur ou intérieur vient l’éveiller. Même aux niveaux plus élevés, la conscience n’est jamais une totalité complètement et définitivement intégrée, mais est toujours capable d’une expansion indéfinie. On peut la... [Lire la suite]