vendredi 12 janvier 2018

Elie G. Humbert – L’homme aux prises avec l’inconscient

    Dans un premier temps, dont la durée est extrêmement variable, il semble que l’anima et l’animus restent indifférenciés et que leur rôle soit joué par le complexe-mère aussi bien chez la fille que chez le garçon. Dans cette période l’anima et l’animus sont projetés sur des femmes et des hommes, et le rapport qui s’établit avec ceux-ci est dominé par les divers aspects du complexe-mère. Dans un deuxième temps, à la durée tout aussi variable, l’anima et l’animus commencent à se figurer. Ceci indique le début d’une... [Lire la suite]

samedi 13 janvier 2018

Elie G. Humbert – L’homme aux prises avec l’inconscient

    Le point de départ est simple : la plupart des hommes ignorent leur ombre. Elle est parfois maintenue dans un état de répression tel qu’elle ne se représente pas et que ses composantes demeurent atomisées. On la dira « séparée ». Le plus souvent elle est projetée dans des troubles somatiques, des obsessions, des fantasmes plus ou moins délirants, ou dans l’entourage. Elle est « les gens » auxquels on prête la bêtise, la cruauté, la couardise qu’il serait tragique de se reconnaître. Elle est... [Lire la suite]