lundi 29 avril 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    Le développement de la personnalité qui sort de ses dispositions germinatives pour arriver à sa conscience totale est charisme en même temps que malédiction. La première conséquence en est la conscience d'un inévitable isolement de l’individu qui se sépare du troupeau indistinct et inconscient. C’est la solitude ; il n’est point pour cela de désignation plus consolante. Même l’adaptation la plus réussie n’en délivre pas, ni l’ajustement, sans la moindre friction, au milieu, nulle famille, nulle société et nulle... [Lire la suite]

dimanche 21 avril 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    On sait par expérience que l’homme dont la seule référence est l’extériorité ne se contente jamais de ce qui est simplement nécessaire ; il tend toujours plus loin davantage vers le meilleur, qu’il cherche, restant fidèle à son préjugé ; toujours à l’extérieur. Il oublie complètement que lui-même, en dépit de tout succès extérieur, reste intérieurement toujours le même ; c’est pourquoi il déplore toujours sa pauvreté quand il ne possède qu’une automobile au lieu d’en avoir deux comme la plupart des... [Lire la suite]
samedi 13 avril 2019

C.G. Jung – L'âme et la mort

    Le sol nourricier de l’âme, c’est la vie naturelle. Celui qui n’en tient pas compte reste en suspens et se fige. C’est pourquoi tant d’hommes d’âge mûr deviennent rigides ; ils regardent en arrière et s’accrochent au passé avec, dans le cœur, une secrète angoisse de mourir. Ils se dérobent au processus de la vie, du moins psychologiquement, semblables à des statues de sel du souvenir, se rappelant vivement le temps de leur jeunesse, sans pouvoir établir quelque relation vivante avec le présent. A partir du... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 4 avril 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

  La conscience morale – et en particulier la mauvaise conscience – peut devenir un don du ciel, une véritable grâce si elle est utilisée en vue d’une autocritique approfondie. L’autocritique, en tant qu’activité d’introspection et de discrimination, est indispensable à toute tentative de comprendre sa propre psychologie. Si on a commis quelque chose qui semble incompréhensible et si on se demande ce qui a pu inciter à une telle action, il faut l’impulsion d’une mauvaise conscience et de sa faculté correspondante de... [Lire la suite]
jeudi 4 avril 2019

C.G. Jung – L'Âme et la vie

    L’essentiel nous parait être de ne pas démériter à nos propres yeux. Cette attitude, si on la considère de l’extérieur, semble bien suffisante ; elle ne l’est en réalité que si nous sommes incapables d’autocritique. Si nous en possédons, une critique purement extérieure ne nous affectera qu’à notre périphérie, et ne nous touchera pas au cœur ; car nous sentons alors qu’il habite en nous un juge qui formule des arrêts plus sévères que ne pourront jamais l’être les jugements portés du dehors. En outre, de... [Lire la suite]