jeudi 25 octobre 2018

C.G. Jung – Psychologie du transfert

Un archétype représente un événement typique. Comme nous l’avons vu, il se produit dans la conjonction une union de deux figures, dont l’une représente le principe du jour, le conscient lumineux, et l’autre une lumière nocturne, c’est-à-dire l’inconscient. Ce dernier est toujours projeté, car il ne peut être observé directement, puisque, contrairement à l’ombre, il n’appartient pas au moi, mais il est collectif. Pour cette raison, on le ressent comme étranger et on le suppose en la possession de l’être humain avec qui existe un... [Lire la suite]

mercredi 24 octobre 2018

Marie-Louise Von Franz – L'ombre et le mal dans les contes de fées

  Le mal, sous sa forme « chaude », qu’il soit figuré par un démon ou véhiculé par des êtres humains, est le résultat d’un affect souterrain non satisfait, d’une charge émotive qui est comme un feu qui brûle et qui couve sans cesse. Les affects réprimés sont hautement contagieux et explosifs, aussi bien chez les individus qu’au sein des familles, des groupes ou des nations, ou dans n’importe quelle situation collective. Ce caractère contagieux de l’émotion présente un grand danger, car il est responsable d’une très... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 21 octobre 2018

Marie-Louise Von Franz – L'ombre et le mal dans les contes de fées

On observe fréquemment un conflit chez les personnes chez qui se manifestent des poussées créatrices, entre leurs idées ou imaginations nouvelles et les forces d’inertie que sont la paresse, l’habitude, le confort à s’en tenir à la tradition et aux valeurs déjà existantes. Il faut du courage et de la détermination pour capter les idées créatrices et les amener au conscient, car leur donner forme est souvent un dur labeur. Un travail créateur est toujours une « minute de vérité » qui nous met face à nous-mêmes, c’est... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 19 octobre 2018

Marie-Louise Von Franz – L'ombre et le mal dans les contes de fées

    Il ne suffit pas de vaincre les obstacles qui séparent le moi conscient de l’anima et de la rejoindre dans son monde ; mais il faut savoir en revenir en la ramenant avec soi, ce qui est bien plus difficile. C’est toute la différence qu’il y a entre se laisser aller à des liaisons faciles ou se bercer de phantasmes érotiques, et rendre son anima consciente, la vivre dans une relation concrète et vraie. Rien ne sert d’avoir rencontré l’anima sur le plan symbolique si l’on ne parvient pas à la ramener dans la vie... [Lire la suite]
lundi 15 octobre 2018

Marie-Louise Von Franz – L'ombre et le mal dans les contes de fées

Le thème de la belle jeune fille qui est une fée-sorcière, emprisonnant ou tuant ceux qu’elle séduit, revient sans cesse dans les légendes orientales. Dans les pays du Nord, le caractère néfaste de la princesse vient généralement de ce qu’elle est la fille-amante d’un démon – image archaïque de la divinité – dont le héros doit la libérer, ou de ce qu’elle entretient une liaison secrète avec un démon païen des forêts, ce qui en fait une destructrice d’hommes. Dans tous les cas, elle tue ou ensorcelle ses prétendants, ou leur... [Lire la suite]
dimanche 7 octobre 2018

C.G. Jung – L’homme à la découverte de son âme

  L’archétype est aussi une manière de complexe ; mais à l’opposé de ceux que nous avons étudiés jusqu’ici, il n’est plus le fruit de l’expérience personnelle ; c’est un complexe inné. L’archétype est un centre chargé d’énergie. Le dragon, par exemple, constitue une de ces images originelles archétypiques. Si, au cours de mon existence, je ne rencontre pas le dragon qui est en moi, si je mène une existence qui reste dénuée de cette confrontation, je finirai par me sentir mal à mon aise, un peu comme si je me... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 19:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,