dimanche 23 septembre 2018

Anthony Stevens – Jung, l’œuvre-vie

Jung était bien placé pour savoir que la douloureuse crise personnelle qu’il allait affronter au milieu de sa vie n’avait, en un sens, rien d’exceptionnel. D’innombrables individus ont fait cette expérience. C’est entre trente-cinq et quarante-cinq ans que le nombre des suicides, des dépressions et des divorces croît le plus vite : c’est l’heure du doute existentiel et du questionnement intérieur : qu’ai-je réalisé ? Pourquoi suis-je ici ? Que vais-je faire du reste de ma vie ? Que me reste-t-il à... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 9 septembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    On ne peut pas séparer de l’idée d’une réincarnation l’idée du karma. La question décisive est de savoir si le karma d’un être humain est ou non personnel. Si la destinée préétablie avec laquelle un être humain entre dans la vie est le résultat des actions et des accomplissements des vies antérieures, il existe une continuité personnelle. Dans l’autre cas, un karma se trouve en quelque sorte saisi lors de la naissance, il s’incorpore à nouveau sans qu’il y ait une continuité personnelle. Par deux fois ses disciples... [Lire la suite]
dimanche 2 septembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    La totalité inconsciente me paraît donc être le véritable spiritus vector, l’esprit directeur, de tout phénomène biologique et psychique. Elle tend à la réalisation totale, donc, en ce qui concerne l’homme, à la prise de conscience totale. La prise de conscience est culture au sens le plus large et par conséquent la connaissance de soi est l’essence et le cœur de ce processus. Il est indubitable que l’Orient attribue au Soi une valeur « divine » et que selon la vieille conception du christianisme, la... [Lire la suite]
dimanche 2 septembre 2018

C.G. Jung – Ma vie

    L’individu est, en règle générale, tellement inconscient qu’il ne se rend même pas compte de ses possibilités de décision et c’est pourquoi il recherche toujours anxieusement des règles et les lois extérieures auxquelles, dans sa perplexité, il puisse se tenir. Abstraction faite des insuffisances généralement humaines, c’est l’éducation qui, pour une bonne part, est coupable de cet état des choses, éducation qui cherche exclusivement ses normes dans ce que l’on sait couramment, et qui ne parle jamais de ce qu’est... [Lire la suite]
Posté par Phalaenop à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,